Vous êtes propriétaire d'un logement que vous mettez en location ? Malheureusement, malgré une sélection minutieuse des locataires, vous n'êtes pas à l’abri d'éventuels impayés. C’est pour cette raison que de plus en plus de propriétaires se tournent vers la Garantie Loyers Impayés (GLI) afin de sécuriser leurs revenus locatifs. Face à ces risques, cette assurance semble vous offrir une solution rassurante ! Découvrez dans cet article les principes de cette garantie, les démarches pour y souscrire ainsi que les procédures à suivre en cas d'impayés !

I) Comment fonctionne une Garantie Loyers Impayés (GLI) ?

Principes et fonctionnement des garanties loyers impayés La Garantie Loyers Impayés est une assurance destinée à protéger les propriétaires contre le risque de non-paiement des loyers. Contrairement à d’autres assurances comme la garantie Visale (un article y est d'ailleurs dédié : Les vrais risques d'un investissement locatif Pinel), la GLI se repose sur le versement d'une prime annuelle qui est généralement calculée entre 2% et 4% du montant annuel des loyers. Cette assurance ne se limite pas seulement au remboursement des loyers impayés, mais propose également une protection juridique en cas de conflit avec un locataire. Très complète, elle permet ainsi de bénéficier d'une indemnisation globale : loyers et charges impayés, dégradations, frais de procédure et contentieux.

II) Souscrire à une garantie loyers impayés

La souscription à la garantie loyers impayés est plutôt simple mais elle engage un certain nombre d’étapes et de considérations à prendre en compte.

1/ Évaluation de la nécessité d'une GLI :

Avant de souscrire, il est important pour le propriétaire de comparer le coût de l'assurance contre le risque de loyers impayés. La décision peut dépendre de plusieurs facteurs, comme la stabilité économique générale et le profil des locataires.

2/ Choix de l'assureur :

Il est important de comparer les offres de différentes d'assurance. Les critères de comparaison incluent le coût de la prime, le niveau de couverture proposé et la réputation de l'assureur pour le service client et la gestion des sinistres.

3/ Collecte des informations et des documents nécessaires :

Le propriétaire devra fournir à l'assureur des informations détaillées sur le bien immobilier ainsi que sur les locataires. Cela inclut généralement les contrats de location, les justificatifs de propriété, et les détails financiers et personnels des locataires, comme les preuves de revenus, les relevés bancaires et les vérifications de crédit.

4/ Examen des critères de souscription du locataire :

La majorité des assureurs exigent que les locataires remplissent certaines conditions pour être éligibles à la GLI. Cela peut inclure un minimum de revenu pour prouver la solvabilité des locataires : 3 derniers bulletins de salaire (qui doit être au moins 2,85 fois supérieur au montant du loyer) et un historique de crédit propre sans gros incidents.

5/ Compréhension des termes et des conditions :

Il est crucial de lire attentivement le contrat de GLI pour comprendre exactement ce qui est couvert et ce qui ne l'est pas. Faites attention aux clauses telles les limites de couverture pour les loyers impayés, et les conditions sous lesquelles la couverture peut être annulée ou refusée.

6/ Finalisation de la souscription :

Une fois que toutes les vérifications sont faites et que le contrat est compris et accepté, le propriétaire peut procéder au paiement de la prime pour activer la garantie. Certaines assurances peuvent également demander une inspection du bien locatif avant la finalisation de la souscription.

En suivant ces étapes, un propriétaire peut souscrire efficacement à une GLI. Chez Cash Flow Positif, nous pouvons vous aider à faire le meilleur choix parmi les garanties de loyers impayés.

III) Étendue de la couverture : ce qui est inclus et ce qui ne l'est pas

La couverture de base de la GLI comprend généralement le règlement des loyers impayés jusqu'à l'expulsion du locataire, ainsi que la prise en charge des dommages matériels importants causés par celui-ci.

Elle peut comprendre aussi les frais de procédure, comme les frais légaux associés au recouvrement, les frais d’avocat, d’huissier et d’autres dépenses judiciaires. De plus, si un logement reste vacant pendant une procédure d'expulsion, certaines GLI couvrent les pertes de loyer pour une période définie.

Cependant, elles excluent Les litiges ou les problèmes de paiement antérieurs à la souscription de la GLI ne sont pas couverts.

Il est donc primordial de bien examiner les termes du contrat pour comprendre ce qui est inclus et ce qui est exclu.

IV) Procédure en cas de loyer impayé : étapes à suivre

En cas de non-paiement du loyer, le propriétaire doit rapidement informer son assureur, souvent dans un délai de 15 jours après la date de non-paiement. L'assureur s'occupe alors des démarches pour recouvrer la dette. Si le locataire ne règle pas son dû malgré les relances, l'assureur entamera les démarches judiciaires nécessaires pour obtenir l'expulsion et continuera de couvrir les loyers impayés durant cette période.

Opter pour une Garantie Loyers Impayés permet aux propriétaires de s'assurer une certaine tranquillité d'esprit en sécurisant leurs revenus. Toutefois, il est important de se familiariser avec les détails de cette assurance pour éviter toute surprise désagréable et s'assurer que la couverture répond bien aux attentes.

L’équipe de **Cash Flow Positif ** est justement disposée à vous accompagner et à vous éclairer sur vos démarches concernant les garanties de loyers impayés.

Ces articles pourrait également vous intéresser

Les vrais risques d'un investissement locatif Pinel

Apprenez à éviter les pièges tendus par la défiscalisation Pinel tels que la moins-value à la revente, les rendements locatifs faibles et les plafonds de loyers restrictifs. Découvrez les nuances de cet investissement et protégez vos finances dès maintenant !

29/03/2024

VOIR L’ARTICLE ENTIER

Sécuriser son Investissement Locatif avec la Garantie Visale

Découvrez la Garantie Visale : Apprenez comment elle fonctionne, ses avantages, et comment la mettre en place pour une tranquillité d'esprit totale !

21/03/2024

VOIR L’ARTICLE ENTIER

Guide de l'investissement locatif rentable

Laissez-vous conduire par ce guide qui vous apprend comment réussir votre investissement locatif grâce à une expertise approfondie des marchés immobiliers...

28/02/2024

VOIR L’ARTICLE ENTIER